Banques – Cameroun : Troisième prorogation du délai de restructuration de la Commercial Bank of Cameroon

Le ministre camerounais des Finances, Alamine Ousmane Mey, vient de proroger, pour la 3ème fois, le délai de restructuration de la Commercial Bank of Cameroun (CBC), à compter du 14 novembre 2013. Contrairement aux 2 dernières prorogations qui avaient une durée de 3 mois chacune, celle signée le 25 novembre 2013 par le Ministre est d’un peu plus d’un mois seulement, et s’achève le 31 décembre 2013.

logo_cbcUne réduction du délai qui peu laisser penser qu’on s’achemine vers la finalisation de ce long processus de restructuration, enclenché depuis le 28 janvier 2013, après 3 années d’administration provisoire de la banque créée par le milliardaire Victor Fotso.

Une fin de processus de restructuration qui se profile à l’horizon, d’autant que l’administrateur provisoire de cette institution bancaire à capitaux majoritairement camerounais, Martin Luther Njanga Njoh, vient de convoquer pour le 9 décembre 2013 à Douala, deux assemblées générales (AG) des actionnaires. Il s’agit d’une AG ordinaire et d’une autre extraordinaire qui, elle, devrait plancher sur les modalités d’une augmentation du capital social de cette banque, selon les termes du communiqué convoquant les actionnaires pour les assises sus évoquées.

En effet, cette AG extraordinaire pourrait déboucher sur l’arrivée de nouveaux partenaires financiers au sein de la Commercial Bank of Cameroon. Ce d’autant que depuis 2010, des investisseurs, qatari, émirati et ivoirien, se sont déjà proposés pour le rachat des actifs de la banque.

La CBC avait été placée sous administration provisoire en 2009 à cause de la dilapidation de ses fonds propres et du volume important des crédits compromis, le tout imputé à des manœuvres d’Yves Michel Fotso, le fils de l’actionnaire majoritaire de la banque.

Agence Ecofin