Banque – Commercial Bank of Cameroon : « plus de 82% des sommes attendues » pour la recapitalisation

L’administrateur provisoire de la Commercial Bank of Cameroon (CBC), Martin Luther Njanga Njoh, vient d’annoncer qu’après «la clôture, le 30 décembre 2013, de la première phase de souscription de l’augmentation du capital réservée aux anciens actionnaires et autres investisseurs qualifiés, le capital de la CBC a été libéré à plus de 82% des sommes attendues».

Commercial_Bank_of_Cameroon
Bien que le montant libéré soit, jusqu’ici, «de loin supérieur au capital minimum réglementaire (7,5 milliards de francs Cfa) requis par la Cobac», M. Njanga Njoh précise cependant qu’il a «été immédiatement ouvert une seconde période de souscription de six jours, qui permettra, et ce après l’accord de la Cobac sur les manifestations enregistrées, de boucler définitivement le tour de table».

Placée en restructuration depuis le 28 janvier 2013 après 3 années d’administration provisoire, la CBC a vu son délai de restructuration prorogé pour la 3ème fois le 25 novembre 2013, nouveau délai qui est échu depuis le 31 décembre 2013.

En rappel, la banque créée par le milliardaire camerounais, Victor Fotso, avait entamé une descente aux enfers en 2009 après un contrôle de la Cobac, le gendarme du secteur bancaire en Afrique centrale, qui avait décelé des écarts dans la gestion de cet établissement de crédit, notamment la dilapidation des fonds propres imputées à Yves Michel Fotso, le fils de l’actionnaire majoritaire.

Avec Agence Ecofin