Bananes : le Cameroun veut racheter la Société des plantations de Mbanga – 22/07/2015

Plantation bananière dans la région de Penja au Cameroun. | © Renaud Van Der Meeren pour les Éditions du Jaguar
Plantation bananière dans la région de Penja au Cameroun. | © Renaud Van Der Meeren pour les Éditions du Jaguar

Naguère numéro trois de la production de bananes au Cameroun, la Société des plantations de Mbanga (SPM) est aujourd’hui en faillite.

C ‘est l’histoire d’un naufrage. Malgré quelque 25 millions d’euros de prêts accordés ces dernières années (principalement par Afreximbank et la Banque européenne d’investissement), la Société des plantations de Mbanga (SPM) est en faillite. Autrefois troisième producteur de bananes du Cameroun avec 40 000 tonnes en 2008, cette entreprise détenue à environ 90 % par le Français Jean-Yves Brethes n’en exporte désormais plus aucune.

Relance

D’après nos informations, l’homme d’affaires aurait accepté, après de longs mois de discussions, de vendre ses parts à l’État, qui détient environ 10 % du capital de la compagnie à travers la Société nationale d’investissement (SNI).

Les autorités camerounaises veulent relancer cette filière importante pour le pays en créant une nouvelle entité sur les décombres de la SPM. Elles se sont rendues à Bruxelles, début juillet, pour demander un retour des aides de l’Union européenne à la banane, dont la SPM a été privée en raison de sa mauvaise gestion.

Source : © Jeune Afrique