Ballon d’or africain : Joseph Antoine Bell dénonce le manque de fair-play de Yaya Touré

Joseph Antoine Bell dénonce le manque de fair-play de Yaya Touré | DR/Illustration
Joseph Antoine Bell dénonce le manque de fair-play de Yaya Touré | DR/Illustration

L’ancien gardien de but international camerounais Joseph Antoine Bell a vigoureusement dénoncé le manque de fair-play du capitaine de la sélection de Côte d’Ivoire, Yaya Touré, qui a critiqué le choix du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang comme Meilleur joueur africain 2015 de la Confédération africaine de football (CAF).

Dans une tribune sur les réseaux sociaux, et bien qu’il le qualifie de « grand joueur» qu’il «aime Joseph Antoine Bell constate qu’il est «impossible de le suivre dans un raisonnement qui ne l’élève pas et le condamne».

Dans sa quête du record absolu, a-t-il poursuivi, Yaya Touré, déjà détenteur de 4 titres, a oublié qu’il a gagné 4 Ballons d’or offerts par la CAF sans se plaindre de ce que les Zambiens avaient remporté la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2012 et les Nigérians en 2013, années où le sociétaire de Manchester City (Angleterre), justement, avait été distingué.

«Il y a un titre de meilleur joueur de la CAN à ne pas confondre avec le meilleur joueur de l’année, et il ne me souvient pas que le grand Yaya s’en soit préoccupé outre mesure», l’a-t-il raillé avant de l’appeler au fair-play.

Pour Joseph Antoine Bell, Aubameyang «est un beau et valable vainqueur du trophée du meilleur joueur africain de l’année», et il n’y a pas à critiquer la CAF et les Africains.

Ayant occupé le 2ème rang selon le choix du jury, derrière le Gabonais et devant le Ghanéen André Ayew, Yaya Touré Gnegneri s’était déclaré très déçu et qualifié la désignation d’Aubameyang de «lamentable» : «C’est triste de voir l’Afrique réagir de la sorte, qu’elle ne donne pas d’importance aux choses africaines.»

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz