Bafoussam : Le délégué du gouvernement, Emmanuel Nzete, échappe à une tentative d’arnaque – 28/07/2015

Emmanuel-NzeteLes trois présumés arnaqueurs se sont fait passer pour des inspecteurs d’Etats en service au contrôle supérieur de l’Etat ils ont convoqué plusieurs personnalités en prétendant agir dans le cadre d’une mission de contrôle.

Il y’a quelques jours, le Délégué du Gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bafoussam, Emmanuel Nzete, reçoit un coup de fil. Les personnes au bout de la ligne, lui demandent de se présenter dans les services du contrôle supérieur de l’Etat le mardi 28 juillet 2015. Le Directeur Général du Laboratoire National de Génie Civil reçoit le même coup de fils avec les mêmes instructions. Ils ne seront pas les seuls plusieurs autres hautes personnalités seront également convoquées de la même manière. Le mardi 28 juillet 2015 en début d’après-midi, trois personnes dont une femme et deux hommes, dans une mise impeccable se présentent à la guérite du bâtiment principal abritant les services du contrôle supérieur de l’Etat sis au quartier administratif à Yaoundé. Ils déclinent leurs identités et expliquent aux policiers en service qu’ils sont des inspecteurs d’Etat et que dans le cadre d’une mission de contrôle, ils doivent auditionner certaines personnalités. Pour cela ils sollicitent un bureau. Une requête que les policiers ainsi que certains personnels présents à ce moment jugent suspecte, dans la mesure où les usages en la matière sont à l’opposé de la démarche des trois individus. En plus de cela tous les inspecteurs d’Etat disposent d’un bureau. Il importe de souligner que les trois suspects avaient préalablement contacté un chauffeur en service au CONSUPE afin de leur faciliter la tâche de l’intérieur. Ce dernier avait alors fait mine de jouer le jeu, mais avait contacté sa hiérarchie afin de la mettre au parfum du coup qui se préparait. C’est donc dans un guet-apens que les trois présumés arnaqueurs sont tombés. C’est ainsi que pour les mettre en confiance, les policiers leur proposent un bureau. Une fois installé, les policiers procèdent à l’identification des suspects et se rendent bien compte que ceux-ci ne font pas partis des effectifs du CONSUPE.

Entre temps, le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bafoussam Emmanuel Nzete arrive dans les services du CONSUPE, et décline l’objet de sa présence. C’est alors qu’on lui explique qu’il a été victime d’une tentative d’arnaque. Quelques heures après, plusieurs hautes personnalités se présenteront dans les services du CONSUPE.

Les suspects interpellés ont immédiatement été conduits dans les services du procureur de la  République près le tribunal de grande instance du Mfoundi. Ils devront répondre de leurs actes.

© CamerPost – Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz