Aurélien Chedjou : la galère du banc

Aurélien Chedjou | Ph. Archives

Le défenseur central a perdu sa place de titulaire depuis quelques journées avec Galatasaray.

L’Olympique Marseille a déjà ciblé une dizaine de joueurs à approcher durant le Mercato d’hiver. Pas vraiment de stars mais surtout des joueurs « oubliés » dans leurs équipes. D’où la présence d’Aurélien Chedjou dans cette short-list. Le Camerounais, 31 ans, ferait partie des priorités du staff phocéen. D’ailleurs, Rudi Garcia, le coach, a déjà eu le joueur sous ses ordres à Lille il y a quelques années. Et le fait que Chedjou ne soit plus titulaire à Galatasaray en ce moment, alors que le championnat turc en est à sa 16e journée, confirme un peu cette hypothèse. D’autant que son nom était déjà évoqué lors du dernier Mercato estival du côté de la Canebière. Galatasaray était en effet prêt à inclure Aurélien Chedjou dans un accord visant à s’octroyer les services de Lassana Diarra. Mais l’affaire avait fait long feu.

Titulaire avec les Lions indomptables en défense centrale, le Camerounais a perdu sa place dans l’effectif du club depuis quelques semaines. Le dernier match qu’il a démarré sur le terrain date de la 9e journée, le 29 octobre dernier, contre Adanaspor. Depuis, il est soit sur le banc de touche, soit carrément absent des 18. Lors de la 15e journée, face à Osmali, Chedjou est tout de même entré à la 89e mn. Mais il est clair qu’il n’entre plus vraiment dans les plans de Jan Olde Riekerink.

Arrivé en 2013 en provenance de Lille, Aurélien Chedjou sera libre de tout contrat en juin 2017. Et pour le moment, il reste vague sur le sujet de l’OM comme lors d’une interview en fin octobre sur une radio française : « Ce sont mes agents qui gèrent cela, je ne m’occupe pas de cela. Intéressé ? Je ne sais pas. Je suis sous contrat avec Galatasaray jusqu’à la fin de la saison, je ne sais pas ce qu’ils veulent faire. Après Marseille, c’est un grand club… ». Mais ce n’est certainement pas cette situation qui mettrait sa place en danger chez les Lions où il semble faire partie des « cadres » indélogeables.

Source : © Cameroon Tribune

Par Josiane R. MATIA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz