Attentat au Cameroun : Boko Haram frappe au cœur de Maroua dans l’Extreme-Nord du pays – 22/07/2015

Boko Haram frappe au cœur de Maroua dans l’Extreme-Nord du Cameroun |
Boko Haram frappe au cœur de Maroua dans l’Extreme-Nord du Cameroun |

Deux explosions ont retenti le mercredi 22 juillet 2015, dans la ville de Maroua à l’extrême-nord du Cameroun.

Les attentats qui portent la marque de la secte islamique Boko Haram ont été simultanés. L’un au marché Central de Maroua, l’autre au quartier Barmaré. Des sources laissent croire que deux Kamikazes seraient derrière ces actes. Le bilan confirmé par un communiqué de la Présidence de la République du Cameroun, est 13 morts et 32 blessés. Dans le même communiqué, Le Président Paul Biya : « condamne avec une grande fermeté ces attentats lâches et ignobles. Il présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victime et ses souhaits de prompt rétablissement aux blessés ». Sous la plume de Ferdinand Ngoh Ngoh, le Chef de l’Etat réitères aux populations ses consigne de collaboration étroite avec les force de sécurité il rassure en outre, en soulignant que les mesures énergiques prescrites et en cours aboutiront à la mise hors d’état de nuire de ces criminels sanguinaires. Le constat est donc claire, la secte dirigée par Abubakar Shekau, change de stratégie et s’adapte au déploiement du dispositif sécuritaire camerounais. Désormais les adeptes de Boko Haram mettent en œuvre une technique de terreur en frappant au hasard dans des lieux publics avec l’objectif évident de faire le maximum de victimes. La récente mesure d’interdiction de la Burka imposée dans certaines régions du pays ne devrait elle pas s’appliquer à tout le pays ? Singulièrement dans les régions septentrionales très islamisées.

© CamerPost – Hakim ABDELKADER