Archéologie : Découverte en Lorraine d’un cheval de 1.500 ans – 09/06/2015

A Woippy, au milieu des tombes un squelette entier de cheval enterré en même temps que les humains a été retrouvé, datant d'il y a 1.500 ans | Région Lorraine
A Woippy, au milieu des tombes un squelette entier de cheval enterré en même temps que les humains a été retrouvé, datant d’il y a 1.500 ans | Région Lorraine

A Woippy,  des fouilles ont mis au jour des vestiges datant du 5e siècle…

Une découverte qui doit faire hennir de plaisir les chercheurs du Pôle archéologie de Metz-Métropole. Des vestiges exceptionnels et très rares viennent en effet d’être mis au jour, rapportait lundi le site du conseil régional de Lorraine.

C’est sur le chantier de fouilles préalables à l’implantation d’un programme immobilier que les archéologues lorrains ont découvert à Woippy, dans la banlieue de Metz (Moselle), sur un premier site, des traces de constructions de l’Âge de fer, remontant à 800 ou 700 avant J-C. : quelques constructions, comme des bâtiments sur des poteaux ou des espaces de stockage pour le grain.

Huit sépultures et un cheval

Mais c’est sur un deuxième site, le long de la voie romaine Metz-Trèves qu’ils ont découvert huit tombes d’adulte et de jeunes adultes datant du Ve siècle après J.-C. Sept des sépultures étaient agrémentées d’assiettes, de cruches en terre cuite, de vases… Mais le clou de la fouille est la découverte du squelette entier d’un cheval ! Il aurait été enterré en même temps que les humains, il y a 1.500 ans.

« Il devait accompagner un personnage de haut rang »

« L’animal est posé sur le flanc gauche, il est légèrement recroquevillé et fait l’objet d’une mise en scène », explique le responsable scientifique de la fouille, Gaël Brkojewitsch, sur le site de la région Lorraine. « En effet, une assiette est posée devant son museau. (…) Ce cheval devait accompagner son cavalier dans la mort et ce devait être un personnage de haut rang », précise le spécialiste des pratiques funéraires de cette époque.

Une étude vient de commencer. Elle durera un an afin de répondre à certaines interrogations. Metz accueillera les 25 et 26 juin les rencontres de l’Association nationale pour l’archéologie de collectivité territoriale.

Source : © 20 Minutes.fr