Arabie saoudite – Ebola : Privation de visa pour l’Afrique de l’Ouest – 02/09/2014

Les ressortissants du Libéria, de Guinée et de Sierra Leone sont concernés par la suspension de l’octroi de visas de travail et du pèlerinage. Les pays touchés sont de plus en plus isolés.

Un agent des services de l'immigration porte un masque pour se protéger du virus Ebola à l'aéroport d'Abuja, au Nigeria, le 11 août 2014. (Photo Afolabi Sotunde. Reuters)
Un agent des services de l’immigration porte un masque pour se protéger du virus Ebola à l’aéroport d’Abuja, au Nigeria, le 11 août 2014. (Photo Afolabi Sotunde. Reuters)

L’Arabie saoudite a annoncé lundi la suspension de l’octroi des visas de travail aux ressortissants du Libéria, de Guinée et de Sierra Leone, touchés par l’épidémie d’Ebola, après une mesure similaire concernant les visas du hajj (pèlerinage musulman) pour ces pays. En vertu de cette mesure, prise par le ministère saoudien du Travail, «il a été décidé d’interdire provisoirement le recrutement» depuis ces trois pays d’Afrique de l’Ouest, «à l’instar d’une mesure similaire en avril concernant l’octroi des visas du hajj et de la Omra» (petit pèlerinage) à La Mecque, selon l’agence officielle Spa.

Le vice-ministre du Travail Moufarraj al-Haqabani a cependant indiqué que la suspension des visas ne touchait pas le Nigeria où «tous les cas d’Ebola recensés (dans ce pays) provenaient de l’étranger». Il a ajouté que toutes les personnes en provenance d’Afrique de l’Ouest étaient «soumises à des tests de laboratoire» pour prévenir toute contamination dans le royaume. Ce pays a commencé à recevoir les premiers contingents des quelque 2 millions de fidèles, attendus pour le pèlerinage annuel de La Mecque, début octobre.

Le vice-ministre du Travail Moufarraj al-Haqabani a cependant indiqué que la suspension des visas ne touchait pas le Nigeria où «tous les cas d’Ebola recensés (dans ce pays) provenaient de l’étranger». Il a ajouté que toutes les personnes en provenance d’Afrique de l’Ouest étaient «soumises à des tests de laboratoire» pour prévenir toute contamination dans le royaume.

Le virus Ebola, contre lequel aucun traitement ni aucun vaccin n’existe, a fait 1 552 morts sur 3 069 cas recensés : 694 au Liberia, 430 en Guinée, 422 en Sierra Leone et six au Nigeria, selon le dernier bilan au 26 août de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Un premier malade a également été découvert la semaine dernière au Sénégal. Une autre flambée d’Ebola touche par ailleurs la République démocratique du Congo.

Source : AFP

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz