Après le Liban et l’Algérie, la Tunisie boycotte aussi le blockbuster « Wonder Woman »

Wonder Woman
Après le Liban et l’Algérie, la Tunisie boycotte aussi le blockbuster « Wonder Woman »

Le fameux film américain « Wonder Woman » se trouve successivement interdit sur les écrans de plusieurs pays arabes, notamment du Liban, de l’Algérie et maintenant de la Tunisie. Détail sur CAMERPOST.

« Wonder Woman » ne passera pas non plus en Tunisie ?

Le blockbuster « Wonder Woman » ne passera pas sur les écrans, du mois en l’attente, d’une décision définitive du tribunal en Tunisie.Prévu au programme de deux cinémas tunisiens, à Tunis et à la Marsa, dans l’après-midi du jeudi 8 juin, le film de Patty Jenkins s’est vu suspendu du programme. Selon le parquet, cette suspension fait suite à une demande d’interdiction, introduite par le parti nationaliste Al-Chaab. C’est donc la troisième fois que le film est déprogrammé, le Liban étant le précurseur. La diffusion du film a été annulée au Liban le 1er juin suite à des pressions effectuées par des groupes contre l’occupation israélienne des terres palestiniennes. Le film était également prévu au programme d’un festival du cinéma à Alger, mais s’est vu retiré de l’affiche le 4 juin suite à une pétition « Non ! Pas en Algérie ».

La publication de Gal Gabot sur Facebook… en cause ?

La pétition ayant pu mener à l’interdiction du film sur les écrans algériens avait pour motif la position de l’actrice principale de « Wonder Woman », Gal Gabot lors de la guerre de 2014. En effet, elle a défendu publiquement sur Facebook, l’offensive militaire d’Israël contre la bande de Gaza. La directrice de presse de MD Cine, Amine Idjer déclare cependant un motif d’ordre administratif. Pour le cas de la Tunisie, l’annulation serait également un défaut administratif selon le ministère de la Culture tunisien. La demande de visa d’exploitation aurait été déposée tardivement, seulement à deux jours de sa diffusion, pour huit jours normalement selon encore le ministère. Pourtant, Lassaad Goubantini , le distributeur, dénonce une censure pure et simple.

Le film est prévu entrer en projection prochainement en Égypte et aux Émirats arabes unis.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz