Approvisionnement en eau de la ville de Yaoundé : la station de la Mefou opérationnelle en novembre

Les besoins en eau de la capitale camerounaise sont estimés à environ 250.000m3. La station de la Mefou située dans la localité de Minkoameyos à Yaoundé produira 50.000m3 d’eau supplémentaire dans le réseau d’approvisionnement. Le 17 juillet 2013, le Ministre de l’Eau et de l’Energie a effectué une descente sur le site afin d’apprécier l’état d’avancement des travaux.

Il était pour la circonstance en compagnie des représentants des partenaires financiers notamment l’Agence Française de développement (AFD) et la Banque Européenne d’investissement (BEI). Il ressort de cette visite que Les travaux de cette station sont répartis en trois lots. Le premier lot, celui relatif au barrage de la Mefou est réalisé à 91%. La deuxième partie des travaux consiste en la reconstruction et l’équipement de l’usine, dont 90% du travail est effectué. Les canalisations d’évacuation des eaux traitées vers la station de Messa sont réalisées à 60%. L’ensemble du chantier pourrait être livré au mois de novembre. 

Pour résorber de manière durable le déficit en eau de Yaoundé, il faudra attendre la réalisation du projet d’augmentation des capacités de la station d’Akomnyada. Ce projet en plus de des 100.000m3 d’eau déjà produit verra sa capacité porter à 150.000m3 d’eau. Aussi paradoxale que cela puisse paraitre, les habitants de nombreux quartiers de Yaoundé font face à une pénurie quasi permanente du précieux liquide. Des solutions ponctuelle sont appliquées notamment le rationnement de l’approvisionnement par quartier, l’implication des camions citernes de Camwater, ainsi que ceux des sapeurs pompier pour distribuer de l’eau.
Au-delà du problème de la quantité disponible, il faudra impérativement réviser l’ensemble du réseau de distribution notamment son extension et sa modernisation.  

Hakim Abdelkader