Un an après son décès, la Côte d’Ivoire rend hommage à Papa Wemba

Un an après son décès, la Côte d’Ivoire rend hommage à Papa Wemba.

Du 24 au 30 avril 2017, 15 artistes africains de grande renommée vont rendre un vibrant hommage à Papa Wemba, l’idole de la chanson congolaise. CAMERPOST présente les activités qui démarrent dès ce lundi 24 avril, par un concert géant.

L’hommage rendu à la 10e édition du Femua

D’après Salif Traoré, dit A’Salfo, le leader du groupe ivoirien Magic System, promoteur du festival, « un grand concert sera en principe organisé ce lundi 24 avril, date anniversaire de la mort de Papa Wemba et avant le démarrage officiel » de la 10e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua). Salif Traoré s’est exprimé à  l’Agence France Presse (‘AFP). Pour lui, la disparition tragique de l’artiste qui a choqué tout le continent, « au lieu de nous décourager, nous a donné plus de force pour mettre en place cette édition ».

Le Femua  innove en 2017 avec des têtes d’affiches comme Salif Keita, la star de la musique malienne, le chanteur de reggae ivoirien Tiken Jah Fakoly, Marema (Sénégal), Bisa kdei (Ghana), Black M et Singuila (France), et Soul Bangs, prix découverte RFI (Guinée). « L’Afrique face au réchauffement climatique » est le thème retenu cette année en vue d’impliquer les artistes du continent dans la lutte contre cette menace écologique.

Le Femua se déroulera essentiellement à Anoumabo, un quartier pauvre d’Abidjan aux ruelles boueuses, où se côtoient habitations précaires et maisons modernes et qui a vu naître Magic System. L’année 2017 coïncide avec le 20e anniversaire de la création de ce groupe star de la musique ivoirienne qui, depuis son succès « Premier Gaou », enchaîne les tubes en Afrique et en Europe.

Une des légendes de la musique congolaise et africaine

Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, dit Papa Wemba, né le 14 juin 1949 à Lubefu au Congo belge (dans l’actuelle province du Sankuru en République démocratique du Congo) et mort le 24 avril 2016 à Abidjan à la suite d’un malaise survenu sur scène, est un chanteur, auteur-compositeur et acteur congolais. Il est le cofondateur et dirigeant du label Viva la Musica avec son ex-maîtresse Shagi Sharufa qui l’accompagna pendant 35 années de sa carrière, il a recruté et formé des stars de la musique congolaise et africaine telles que King Kester Emeneya, Awilo Longomba.

Avec près de cinquante ans de carrière, il est considéré comme une des légendes de la musique congolaise et africaine.  S’il n’est pas le créateur de la rumba congolaise, il en est un pilier et un des artistes qui propulsera ce genre à l’échelle internationale. Il participera tout de même aux débuts du soukous. La rumba reste sa référence malgré les autres styles abordés comme le rock, le ndombolo, et la world music entre autres.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite.