Alternance politique : Le mouvement « Stand Up For Cameroon » prépare sa stratégie

Des militants de l'opposition arrêtés pendant le « vendredi noir » | © Facebook/Illustration
Des militants de l’opposition arrêtés pendant le « vendredi noir » | © Facebook/Illustration

Le mouvement « Stand Up For Cameroon », qui regroupe plusieurs partis politiques de l’opposition ainsi que des organisations de la société civile, a annoncé « une importante réunion » de ses membres pour vendredi prochain à Yaoundé, en vue de préparer le calendrier de ses actions destinées à aboutir à une alternance politique dans le pays.

Cette plateforme, auteur entre autres d’un « Appel à la transition politique au Cameroun », s’oppose à la pérennisation d’un système qui, selon elle, a fait de son maintien aux affaires le seul horizon pour les citoyens.

Refusant de voir la Constitution et le calendrier électoral constamment manipulés par le pouvoir de Yaoundé, ses membres ont, depuis un an, institué les « Vendredis en noir » consistant à se vêtir de tenues sombres, signe de deuil et à distribuer des documents de sensibilisation et de mobilisation du public.

L’on note toutefois que les initiatives de « Stand Up For Cameroon » sont systématiquement et violemment réprimées par les forces de maintien de l’ordre sous le prétexte de l’illégalité de ses manifestations publiques.

Le 29 mars dernier à Yaoundé, une de ses conférences de presse commune avait été violemment dispersée par la police, en même temps que certains de ses promoteurs étaient brièvement interpellés.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Alternance politique : Le mouvement « Stand Up For Cameroon » prépare sa stratégie"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bosho Mopao

J’ai l’expression, ils veulent encore sacrifier des jeunes Camerounais.

wpDiscuz