Algérie – Affaire Albert Ebosse : La JSK suspendue deux ans par la CAF – 22/09/2014

Réunie samedi à Addis-Abeba, en Ethiopie, la Confédération africaine de football (CAF) a infligé une suspension de deux ans de toutes les compétitions continentales à la formation algérienne de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) à la suite du décès, le 23 août dernier, du joueur camerounais du club, Albert Ebosse, victime d’un jet de projectile à l’issue de la rencontre du championnat algérien ayant opposé la JSK à l’USM Alger.

© AFP | L'attaquant de la JSK Albert Ebossé, le 23 août dernier.
© AFP | L’attaquant de la JSK Albert Ebossé, le 23 août dernier.

Deuxième au terme du championnat de Ligue 1 de la saison dernière, la JSK devait participer à la Ligue des champions d’Afrique 2015.

Cette sanction continentale s’ajoute à celles déjà prises par la Ligue algérienne consistant à suspendre le stade de Tizi-Ouzou pour l’ensemble de la saison. De plus, les supporters de la JS Kabylie ne pourront pas assister aux matchs de leur équipe pour six mois.

Réagissant à ce drame qui avait frappé le joueur camerounais de 25 ans, le président de la CAF, Issa Hayatou avait préconisé des “sanctions exemplaires” à l’endroit des responsables incriminés. Voila qui est fait. Parallèlement à ces sanctions sportives, une enquête est ouverte par la justice algérienne pour faire la lumière sur ce drame.

Par ailleurs, la CAF a annoncé la création prochaine d’un Prix du fair-play pour les pays faisant preuve de sportivité.

Ce prix portera le nom du joueur camerounais Albert Ebossé. Le prix sera doté d’une récompense pécuniaire, dont le montant doit encore être décidé par le comité exécutif de la CAF.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz