Les albinos toujours victime d’une marginalisation en Afrique

les albinos
Les albinos toujours victime d’une marginalisation en Afrique

Comme chaque année, la journée du 13 juin est consacrée à la sensibilisation mondiale contre l’albinisme. Les personnes atteintes de cette pathologie sont mises au ban de la société en Afrique. Plus de détails avec CAMERPOST.

L’albinisme : maladie très présente, mais peu connue en Afrique

L’albinisme peut se définir comme une altération congénitale héréditaire causée par le manque de mélanine. D’un point de vue médical, il existe deux principales catégories d’albinisme :

L’albinisme oculaire par lequel le globe ophtalmique effectue des mouvements d’oscillation involontaires. Elle se manifeste également par l’achromie de l’iris ainsi que de la rétine.

L’albinisme oculocutané également appelé albinisme total. Elle manifeste par la blancheur de la peau, des cheveux. À noter que celui-ci est le plus répandu à l’échelle mondiale. Au Niger par exemple, sa prévalence est de 1 sur 1 000.

Les causes, les symptômes et les traitements

Comme la plupart des maladies de ce genre, l’albinisme peut être traité. Tout dépend bien entendu du degré d’affection. Il faut pour cela en définir les causes et d’en connaître les symptômes.

La principale cause de cette pathologie est l’hérédité. Touchant les deux sexes, la maladie se contracte lorsque les deux géniteurs de l’enfant possèdent le gène muté.

Dans le cas de l’albinisme total, les symptômes se manifestent de différentes manières. Il s’agit notamment des cheveux blancs et parfois blond paille, de l’iris colorié en bleu, de la pupille de couleur rouge et d’une peau très claire, ou même très blanche.

Le traitement de l’albinisme se fait non pas pour guérir la maladie de manière définitive, mais plutôt pour soulager les symptômes. Pour cela, il est nécessaire d’éviter le soleil, en utilisant notamment un écran solaire ou encore des lunettes de soleil à protection UV.

Malawi : une forte persécution des albinos

D’une manière générale, en Afrique, l’albinos est très souvent victime d’oppression. Celle-ci s’explique en partie par une légende fortement ancrée dans la culture due à un pouvoir mystique. C’est ainsi qu’au Malawi, depuis novembre 2014, 18 personnes ont été tuées et 5 autres kidnappés tout simplement parce qu’ils sont atteints d’albinisme total.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite