AGROALIMENTAIRE: Le Cameroun valorise ses produits

La 2e édition du Salon international de l’industrie agro-alimentaire de Yaoundé(Sialy), s’est ouverte à l’esplanade de l’hôtel de ville de Yaoundé ce jeudi. Objectif : valoriser les produits locaux.

Les chiffres sont connus. L’agro-alimentaire représente plus de 33% de la production industrielle nationale, 22,2% de la valeur ajoutée industrielle et près de 6% des exportations. Ces chiffres sont éloquents et le Cameroun peut s’enorgueillir. Sauf que, d’après bon nombre d’observateurs, le Cameroun peut mieux faire, car le pays regorge d’énormes ressources naturelles qui ne demandent qu’à être valorisées.

La 2e édition du Salon international de l’industrie agro-alimentaire de Yaoundé(Sialy) se propose donc d’exposer ces énormes potentialités.

En ouvrant la cérémonie, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Emmanuel Bonde, a sensibilisé les exposants sur l’importance de la transformation des produits locaux. Selon le ministre, les produits agricoles sont plus rentables lorsqu’on les transforme sur place. Ils procurent également plus d’emplois.

Après avoir recensé les filières porteuses à savoir le palmier à huile et le coton, Emmanuel Bonde a invité les acteurs de la filière à se concerter afin que le Cameroun exporte en grande quantité les produits de bonne qualité. Car, la croissance et le maintien de la compétitivité des industries agro-alimentaires camerounaises dépendront de leur capacité à se différencier de leurs concurrents au plan mondial ainsi que de leur capacité à innover.

Le Salon international de l’industrie agro-alimentaire de Yaoundé qui s’achève lundi prochain, se veut donc un carrefour d’opportunités d’affaires entre investisseurs et porteurs de projets. Des opportunités qu’il faudra saisir pour donner plus de visibilité aux produits « made in Cameroon ».

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz