Agriculture : le riz africain s’expose à Yaoundé

La capitale camerounaise accueille dès le lundi 21 octobre 2013, les travaux du 3eme congrès africain du riz.

riz_africainLe thème retenu pour cette édition est : « la science rizicole pour la sécurité alimentaire à travers le renforcement de l’agriculture familiale et de l’agro industrie ». Le congrès qui réuni des chercheurs, des organisations paysannes et des représentants des secteurs publics et privés, est organisé par le Centre du riz pour l’Afrique. Durant quatre jours, il sera question de discuter de science et de technologie rizicoles afin d’améliorer la production, la transformation, la conservation et la commercialisation du riz sur le continent. L’autre objectif affiché de cette rencontre est d’échanger au sujet des instruments politiques effectifs et des investissements aux niveaux national, régional et continental en vue de développement durable de l’agriculture familiale et de l’agro-industrie.

Pour le Directeur Général par intérim du Centre du riz pour l’Afrique, Adama Traoré, il faut aider les pays africains à améliorer leur capacité de développement de la production rizicole, pour qu’enfin les africains consomment le riz produit localement.

L’Afrique dépend fortement des importations de riz pour sa consommation, un véritable paradoxe au regard des conditions climatiques et de la nature des sols propices à la culture du riz. Les chiffres à ce sujet sont éloquents. Le continent noir consomme 24 tonnes de riz par an. En 2012, 5 milliards de dollars ont été nécessaire pour satisfaire la demande en riz. Le Centre du riz pour l’Afrique, prévoit de réduire ces achats extérieurs à 5 millions de tonnes d’ici 2020. Une réduction de 7 millions de tonnes, qui devrait permettre à l’Afrique d’être autosuffisante à hauteur de 90%.

Les travaux de Yaoundé sont articulés autour des sessions plénières, des mini-symposiums, d’une exposition des fruits de la recherche dans le domaine du riz, des séances de dégustation et une journée Cameroun/Cemac durant laquelle le pays présentera la science rizicole et son développement au Cameroun et en Afrique centrale. Ce congrès s’achève jeudi le 24 octobre 2013.

Hakim ABDEKKADER