Afro trap : Mhd se produit au Cameroun

Une attitude de Mohamed Sylla alias Mhd | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Une attitude de Mohamed Sylla alias Mhd | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

Le musicien français adepte de l’afro trap, organise deux concerts les 3 et 4 aout prochains.

Le jeune afro trapeur est en tournée à travers le continent africain. Il était auparavant au Benin, en Côte d’Ivoire et en Guinée. Son séjour camerounais sera ponctué par deux sorties. Il va dans un premier temps gratifier les habitants de Yaoundé d’un concert ce mercredi 3 aout, au Palais Polyvalent des Sports. Le 4 aout il sera au Castle Hall de Douala.

Le public camerounais se trouve en présence d’un prodige. Le jeune homme nait le 10 septembre 1994 en France, d’un père guinéen et d’une mère sénégalaise. A l’âge de 21 ans il est l’un des ambassadeurs du style Afro trap. Le genre musical consiste en un mélange de sonorités africaines et de Rap français. Le Trap est l’une des constituantes de l’Afro trap. Il fait son apparition aux Usa au début des années 2000. Mhd de son véritable nom Mohamed Sylla se lance officiellement dans l’Afro trap en 2015. Celui qui est alors livreur de pizza consacre ses heures libres à la musique, son autre passion à l’instar du football. Il fait à ses débuts partie du groupe 19 Réseaux avec des amis du quartier.

Le premier contact de l’artiste avec le public se fait via le web, et le réseau You Tube. Il conquiert de nombreux fans de hip hop, de rap et d’afro trap. Il acquiert de la notoriété au fur et à mesure des titres diffusés. Les visites des mélomanes se comptent par milliers et dizaines de milliers sur le web. C’est dans ces conditions qu’il commet son premier album le 16 avril 2016. L’album comporte six titres, dont deux duo avec Fally Ipupa et Angélique Kidjo. L’on estime à plusieurs dizaines de milliers le nombre de ses disques vendus.

Les thèmes développés par Mhd sont divers. Ils tiennent compte du vécu quotidien et de l’inspiration du moment. Le football par exemple inspire le jeune chanteur. Son titre Roger Milla revient sur l’épopée camerounaise lors de la Coupe du monde de 1990. Le public camerounais et ceux qui l’ont connu sur le web, pourront apprécier cette thématique diverse à Yaoundé et Douala.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz