Afrique : Trois nouveaux pays membres du Pal Network

Trois pays africains nouveaux membres du Pal Network | © Pal Network
Trois pays africains nouveaux membres du Pal Network | © Pal Network

Le Cameroun, le Ghana et le Mozambique sont devenus membres du Réseau d’action citoyenne pour l’apprentissage (People’s action for learning, Pal Network), portant à douze le nombre d’adhérents, a-t-on constaté mercredi à Saly Portudal (Ouest).

Ces pays ont été officiellement admis au sein du Pal Network, au deuxième jour de sa réunion annuelle 2016 dont le thème est: “De l’évaluation à l’action”.

Plus de 150 participants, en provenance de tous les pays membres du Réseau d’action citoyenne pour l’apprentissage (PAL Network, sigle anglais), prennent part à ces assises.

Composé de neuf pays travaillant dans trois continents, le Réseau PAL a pour objectif d’évaluer les compétences en lecture et en calcul, de tous les enfants, dans leurs foyers, à travers des évaluations annuelles menées par des citoyens.

Le modèle est issu de l’Inde en 2005, où il est connu sous l’acronyme « ASER » (qui signifie « l’impact»). En 2008, le Pakistan a adopté le modèle en utilisant la même dénomination – ASER Pakistan.

Le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda ont rejoint le réseau, un an plus tard, et ont baptisé leur initiative «Uwezo» (qui signifie «la capacité»).

En 2011, le Mali rejoint le groupe avec le nom «Bɛɛkunko» («nous sommes dans le même bateau»).

Le Sénégal suivra peu de temps après avec «Jàngandoo» («apprenons ensemble»), un baromètre mis en œuvre par le LARTES destiné à évaluer la qualité de l’apprentissage des enfants âgés de 6 à 14 ans au Sénégal.

Le Nigeria était jusqu’ici le dernier pays à rejoindre le réseau et il a appelé son évaluation «LearNigeria».

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz