Afrique du sud : Oscar Pistorius fait appel de sa condamnation pour meurtre

Oscar Pistorius serre la main de son oncle Arnold Pistorius avant d'être emmené en prison à l'issue de son procès le 21 octobre 2014 à Pretoria | © POOL/AFP/Archives
Oscar Pistorius serre la main de son oncle Arnold Pistorius avant d’être emmené en prison à l’issue de son procès le 21 octobre 2014 à Pretoria | © POOL/AFP/Archives

Le coureur paralympique sud-africain Oscar Pistorius, condamné pour meurtre pour avoir abattu sa petite amie Reeva Steenkamp à son domicile à Pretoria le 14 février 2013, a déposé auprès de la Cour constitutionnelle une demande d’appel de sa condamnation, a confirmé lundi son équipe d’avocats.

Tous les papiers ont été transmis à l’équipe des procureurs, ont déclaré les avocats du champion paralympique, sans donner plus de détails.

Pistorius a bénéficié d’une libération conditionnelle le 20 octobre 2015, après un an de prison sur une condamnation de cinq ans pour homicide.

Le 3 décembre 2015, la Cour suprême d’Appel d’Afrique du Sud (SCA) a condamné Oscar Pistorius pour meurtre, remplaçant sa condamnation précédente pour homicide volontaire.

En cas de rejet de son appel par la Cour constitutionnelle, M. Pistorius devra retourner devant la Haute cour pour y être condamné.

A moins de fournir des justifications substantielles et convaincantes à la Haute Cour, l’athlète surnommé “Blade Runner” pourrait encourir une nouvelle peine de prison de 15 ans pour meurtre.

Pistorius a soutenu lors de son procès qu’il avait pris Mme Steenkamp pour un intrus et cru que sa vie était en danger lorsqu’il a tiré sur la porte des toilettes dans lesquelles se trouvait Mme Steenkamp.

Source : © Agence de Presse Xinhua