Afrique du Sud – Nosiviwe Mapisa-Nqakula : “L’armée va être mise à contribution contre les attaques xénophobes” – 22/04/2015

 Nosiviwe Mapisa-Nqakula, ministre sud-africain de la Défense et des Anciens Combattants
Nosiviwe Mapisa-Nqakula, ministre sud-africain de la Défense et des Anciens Combattants

Le gouvernement sud-africain va bientôt déployer des troupes à Durban et Johannesburg après qu’un couple zimbabwéen a été abattu dans la localité d’Alexandra, a annoncé la ministre de la Défense et des Anciens Combattants Nosiviwe Mapisa-Nqakula.

Les étrangers vivant en Afrique du Sud sont depuis quelques jours les cibles d’attaques xénophobes ayant fait près d’une dizaine de morts et des milliers de déplacés.

S’exprimant mardi face à la presse Mapisa-Nqakula a déclaré que les soldats devant être déployés, travailleraient en collaboration avec la police pour restaurer la paix dans les deux villes les plus touchées par la violence xénophobe.

« Nous ne pouvons pas permettre aux gens de faire ce qu’ils veulent. Nous allons permettre le retour l’autorité de l’Etat “, a-t-elle insisté ajoutant que le déploiement sera une mesure de dissuasion et ne signifie pas que les soldats vont se substituer à la police.

Samedi, un ressortissant mozambicain nommé Emmanuel Sithole a été tué en plein jour dans les rues d’Alexandra (Soweto).

Quatre hommes ont été arrêtés dans cette affaire. Ils ont comparu devant une Cour d’Alexandra mardi. Leur dossier a été renvoyé au 4 mai prochain.

Toutefois, la situation reste tendue à Alexandra où la police continue de surveiller les rues de Soweto.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz