Afrique de l’Ouest : L’ampleur de l’épidémie d’Ebola « largement sous-évaluée », selon l’OMS – 15/08/2014

Le personnel de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) présent dans les zones affectées par Ebola estime que l’ampleur de l’épidémie est « largement sous-évaluée », a mis en garde l’OMS dans la soirée du jeudi 14 août dans un communiqué.

Dans les bidonvilles de Freetown, en Sierra Leone. | AFP/CARL DE SOUZA
Dans les bidonvilles de Freetown, en Sierra Leone. | AFP/CARL DE SOUZA

Face à cette situation, « l’OMS coordonne une augmentation massive de la réponse internationale [à l’épidémie], avec le soutien individuel de divers pays, des agences de contrôle des maladies et des agences appartenant aux Nations unies ». « On s’attend à ce que l’épidémie dure un certain temps. Le plan opérationnel de riposte de l’OMS s’étend sur les prochains mois », souligne-t-elle.

L’épidémie d’Ebola, la plus grave depuis la première observation de cette fièvre hémorragique, en 1976, a fait jusqu’ici 1 069 morts : 377 en Guinée, 355 au Liberia, 334 en Sierra Leone et trois au Nigeria.

Face à la progression de la maladie, Washington a ordonné jeudi l’évacuation des familles du personnel diplomatique américain de Freetown, la capitale de la Sierra Leone, pays le plus touché avec la Guinée et le Liberia. Ces trois pays ont d’ailleurs déclaré l’état d’urgence sanitaire.

« L’ambassade recommande cette mesure par précaution, après que le bureau médical a estimé qu’il y avait une pénurie d’option pour les soins de santé courants dans les principales installations sanitaires en raison de l’épidémie de fièvre Ebola. »

Source : Le Monde

JO de la Jeunesse en Chine : trois athlètes privés de compétition

Une lutteuse, une judoka et un nageur en provenance de pays d’Afrique de l’Ouest, touchée par l’épidémie d’Ebola, ne pourront pas participer à la 2e édition des Jeux olympiques de la Jeunesse, dont le coup d’envoi est donné samedi 16 août à Nankin (Chine). Selon le site Internet de l’évenement, 25 participants viennent des quatre pays les plus touchés par le virus – la Sierra Leone, le Liberia, la Guinée et le Nigeria. Les organisateurs ont en outre indiqué que les athlètes en provenance des régions infectées seraient soumis à des « prises de température régulières ainsi qu’à des examens physiques », pendant toute la durée des Jeux.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz