Afrique de l’Ouest – Ebola: Le PNUD estime le manque à gagner à 13 milliards de dollars pour les trois pays touchés – 15/10/2014

Les trois pays touchés par l’épidémie de fièvre Ebola (Guinée, Liberia et Sierra Leone) ont un manque à gagner de 13 milliards de dollars US, a affirmé mercredi soir à Dakar, Abdoulaye Mar Dièye, directeur du Bureau régional pour l’Afrique et administrateur assistant à New York du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Des habitants de Monrovia célèbrent la levée d'une quarantaine par le gouvernement. REUTERS/2Tango.
Des habitants de Monrovia célèbrent la levée d’une quarantaine par le gouvernement. REUTERS/2Tango.

«Les conséquences de l’épidémie d’Ebola se chiffrent à 13 milliards de dollars pour les trois pays les plus touchés», a notamment dit M. Dièye.

S’exprimant au cours d’une rencontre avec la presse consacrée à la fièvre hémorragique à virus Ebola, le fonctionnaire du PNUD a souligné que les conséquences de cette maladie pourraient se faire sentir pendant dix ans.

Selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé 5OMS), Ebola a fait 4.447 morts sur un total de 8 914 cas depuis le déclenchement de l’épidémie en mars dernier en Guinée Conakry.

Ainsi, le PNUD envisage-t-il de mener «une lutte acharnée» contre la fièvre Ebola pour éviter que la maladie hypothèque les économies des trois pays les plus touchés, et l’Afrique de l’Ouest en général.

«C’est une lutte acharnée que nous allons mener contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. Nous devons nous mobiliser pour que la maladie n’hypothèque pas les acquis des trois pays les plus touchés mais aussi les économies de la sous-région», a-t-il poursuivi.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz