Afrique : Canal+ se lance dans la svod sur mobile

Canal+ souligne que la consommation de télé sur terminaux mobiles est très développée en Afrique. | DR
Canal+ souligne que la consommation de télé sur terminaux mobiles est très développée en Afrique. | DR

Il s’allie à iRoko, un « Netflix africain ». Il lui fournira des contenus et sa force de distribution.

Canal+, qui ne cache pas ses ambitions en Afrique, a annoncé mardi la naissance d’un service de vidéo par abonnement sur terminaux mobiles pour les Africains francophones, en partenariat avec iRoko. Comme la start-up tricolore Afrostream même si celle-ci se présente comme un équivalent d’HBO, cet opérateur de télé sur Internet est surnommé « le Neftlix africain ».

Le service sera lancé dans les prochains mois. Il proposera notamment des films et des séries télévisées produites par Nollywood, la prolifique industrie du film nigériane, ainsi que des telenovelas sud-américaines. Canal+ alimentera la bibliothèque de contenus et mettra à disposition de ce service sa force de distribution _le groupe a des boutiques mais également des systèmes de paiements sur mobiles, explique-t-on chez Canal_ notamment dans certains pays où iRoko n’est pas encore présent.

Canal+ ne précise pas le prix mais promet « un tarif accessible », dans un communiqué conjoint avec iRoko. L’offre sera disponible uniquement sur les téléphones sous Android. Notamment parce que les téléviseurs sont moins répandus dans les foyers qu’en Occident, la consommation audiovisuelle sur smartphones et tablettes est très importante en Afrique.

Force de distribution

Le groupe de Vincent Bolloré précise avoir conclu un partenariat « à plusieurs millions d’euros » avec iRoko. Canal+ et Iroko misent sur un marché « extrêmement prometteur de plus de 250 millions de francophones répartis dans 23 pays et dans lesquels l’internet mobile connaît une croissance exponentielle (environ 165 millions de smartphones en circulation d’ici 2020) ».

« Avec près de 2 millions de foyers africains aujourd’hui équipés des offres de TV payante de Canal+, notre ambition est d’élargir notre public à ceux dont le smartphone constitue le seul moyen d’accès au divertissement », explique Jacques du Puy, président de Canal+ Overseas, division internationale du groupe, cité dans le communiqué.

L’an dernier, Canal+ avait lancé A+, une nouvelle chaîne panafricaine dont l’équipe d’édition est basée à Abidjan en Côte d’Ivoire, puis accru de 25 chaînes le bouquet que CanalSat propose à ses clients africains.

Le groupe français, qui offre ses services en mode prépayé et sans engagement en Afrique, a vu le nombre de ses abonnés plus que doubler en deux ans pour atteindre 1,5 million fin 2014 sur le continent. Ce qui a tiré sa croissance l’an dernier.

Son objectif est d’atteindre « un foyer sur deux raccordés à l’électricité dans les prochaines années, ce qui donne un potentiel allant jusqu’à 5 millions de foyers », avait déclaré en mars au quotidien les Echos David Mignot, directeur général pour l’Afrique de Canal+ Overseas.

Le groupe s’est également renforcé dans la distribution, avec une prise de participation majoritaire dans THEMA, qui édite la chaîne de fiction africaine Nollywood TV. Canal+ et iRoko sont déjà partenaires pour la distribution de Nollywood TV.

iRoko, fondé par le millionnaire nigérian Jason Njoku, se présente comme le premier opérateur de télévision par Internet en Afrique. Sa plateforme IrokoTV revendiquait en 2014 un million de visiteurs uniques par mois.

Source : © Les Echos.fr/

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Afrique : Canal+ se lance dans la svod sur mobile"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Desire Blaise

C’est les escrocs, déjà c’est un produit français boycott

wpDiscuz