African Media Initiative : Formation prochaine de 200 journalistes sur les Tic, la paix et les conflits – 14/02/2015

 Eric Chinje, Pdg de l’Initiative des médias d'Afrique.
Eric Chinje, Pdg de l’Initiative des médias d’Afrique.

Travailler au renforcement des capacités au sein des médias africains. Voilà l’objectif du protocole d’accord que l’organisation Initiative des médias d’Afrique (African Media Initiative) vient de signer avec l’Union africaine des télécommunications (Uat) et l’Institut supérieur africain des télécommunications (Afralti). Il sera question de former plus de 200 journalistes à la couverture et à l’analyse des informations sur les Tic, la paix et les conflits sur le continent.

Pendant 3 ans, au moins 3 journalistes seront sélectionnés dans chacun des 54 Etats africains, pour recevoir une formation. Ils seront ensuite intégrés dans un réseau professionnel et dans la communauté continentale de la discipline. Au sein du réseau, les membres ont accès aux experts du secteur des Tic ; ce qui leur permet d’écrire des articles plus pertinents et accessibles au grand public.

Le Pdg de l’Initiative des médias d’Afrique, le Camerounais Eric Chinje, a dit l’effort qui sera fait pour « réduire le fossé entre le contenu médiatique et les programmes de développement de l’Afrique ». Il a ajouté que « les journalistes qui vont suivre cette formation seront en mesure d’enrichir les dialogues au niveau national et régional sur la politique des Tic ».

Le secrétaire général de l’Uat, Abdoulkarim Soumaila, et le directeur d’Afralti, Eustache Maborake, ont tous les deux insisté sur la nécessité de former une bonne ressource humaine qui permettra aux Tic de booster véritablement le développement de l’Afrique.

Source : © Agence Ecofin