Affaires présumées de corruption : La CAF s’oppose au report du congrès de la FIFA – 28/05/2015

Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Issa HAYATOU | © AFP
Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Issa HAYATOU | © AFP

La Confédération africaine de football (CAF) s’est dit opposée à ‘’tout report’’ du congrès électif de la Fédération internationale de football (FIFA) prévu vendredi à Zurich (Suisse) à la suite de la vague d’arrestations de dirigeants de l’instance mondiale pour des affaires présumées de corruption.

‘’La Confédération Africaine de Football s’oppose à tout report du 65e congrès de la FIFA et de l’élection à la présidence prévue le 29 mai 2015 à Zurich”, indique l’instance continentale dans un communiqué publié jeudi, à l’issue de sa réunion tenue mercredi à Zurich et au cours de laquelle elle a ‘’réitéré son soutien à la candidature de Sepp Blatter à cette élection”.

Six hauts responsables de la FIFA, principalement de la zone Amérique du Nord, du Centre et des Caraïbes (CONCACAF), ont été arrêtés mercredi matin à Zurich pour corruption présumée commise sur les vingt dernières années.

Les conditions d’attribution de plusieurs éditions de la Coupe du Monde sont notamment visées ainsi que des contrats de marketing et de droits de retransmission télé. La liste des présumés coupables ciblés par la justice américaine s’est allongée dans la journée de mercredi.

Aucun responsable africain n’a été ciblé par ces arrestations, même si les noms de certains ont été avancés par la presse parmi les dirigeants ayant bénéficié de faveurs pour l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

La CAF dit suivre avec une ‘’attention particulière” les évènements en cours dans la ‘’grande famille du football” et réaffirme ‘’son engagement à œuvrer et à coopérer pour la sauvegarde des valeurs éthiques et morales qui sous-tendent la pratique de ce sport, son organisation et son administration”.

‘’D’où son soutien intégral et permanent au train de mesures impulsées à la FIFA depuis quelques années pour l’amélioration de la gouvernance”, souligne le communiqué.

‘’La CAF, ajoute le communiqué, réaffirme sa disponibilité à collaborer dans ce sens avec toutes les institutions qui s’y engagent et souscrit à la tolérance zéro vis-à-vis des contrevenants indépendamment de leur profil ou origine”.

L’élection pour la présidence de la FIFA doit opposer, ce vendredi, le président sortant, le Suisse Sepp Blatter, au Prince jordanien Ali.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz