Cameroun : Vers la relance du processus de privatisation des entreprises publiques

Dans la ligne de mire on retrouve plusieurs entreprises dont la Cameroon telecommunications (CAMTEL) | DR
Dans la ligne de mire on retrouve plusieurs entreprises dont la Cameroon telecommunications (CAMTEL) | DR

Le gouvernement camerounais envisage de relancer dès 2016, le processus de privatisation des entreprises publiques interrompu depuis quelque temps, où l’Etat pourrait engranger une somme de 120 milliards de francs CFA.

S’il est vrai que pour le moment aucun calendrier y afférent a été rendu public, des sources proches du ministère des Finances situent la période « avant le deuxième trimestre de l’année », ce qui laisse croire que les opérations pourraient commencer au mois de mars.

Une initiative qui rentre dans la cadre du cinquième programme, qui contient les noms des entreprises à privatiser.

En attendant la publication de la liste complète des entreprises publiques à privatiser, tout laisse croire que ce sont des dossiers déjà ouverts qui sont particulièrement concernés.

Dans la ligne de mire de ces nouvelles privatisations, on retrouve plusieurs entreprises, entre autres, la Compagnie nationale de transport aérien (CAMAIR-CO), la Cameroon telecommunications (CAMTEL), la branche banane de la Cameroon development corporation (CDC) la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers (SCDP) ou encore la Société de Développement du Coton (SODECOTON).

© CAMERPOST avec © APA