Chanson – Irma Pany : Révélée par Internet, la camerounaise s’offre vendredi à son public

La chanteuse découverte sur YouTube et produite par MyMajorCompany revient en concert intimiste.

Irma Pany est née au Cameroun il y a vingt-sept ans. La chanteuse Irma, elle, est née sur YouTube à 19 ans, où elle avait posté, pour faire rire une copine, une reprise d’Au suivant, de Brel. La suite est connue. Sa vidéo est partagée, elle se pique au jeu, poste de nouvelles reprises avant d’oser y mettre ses premières chansons, partagées très vite dans 25 pays.

Malgré le succès, la « chanteuse 2.0 » choisit ensuite d’être produite par MyMajorCompany, un site participatif où elle bat des records de financement. Le succès d’I know, la chanson qu’elle avait composée à 15 ans, est planétaire, au point d’être choisie par Google pour ses spots publicitaires de Chrome. Et Irma enchaîne les concerts.

Toujours fille de la génération Internet, la Camerounaise part un an et demi s’isoler à New York. « Je ne voulais pas me reposer sur le succès, m’endormir. » De son petit studio dans l’East Village, elle part chaque matin filmer la vie avec sa petite caméra, comme un Humans of New York miniature. Chaque titre de son album Faces, sorti en 2014, est donc autant un film qu’elle a monté qu’une chanson qu’elle a écrite le soir en regardant ses images, ces visages qui l’ont marquée, comme ces deux SDF se faisant face en se souriant. Un album qui aborde des thèmes profonds (la violence, la pauvreté) mais avec des musiques d’un folk léché, entraînant, aux notes acidifiées et ensoleillées.

Après sa tournée 2014 où elle s’était arrêtée à Beausobre en grande formation, Irma est de retour en version intimiste, seule à la guitare et au clavier face à son percussionniste Nicolas Da Cunha.

Source : © 24heures.ch

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz