Guerre en Syrie : ce que l’on sait de l’avion militaire russe abattu par la Turquie

Un Soukhoï Su-24 russe s'écrase à la frontière turco-syrienne, le 24 novembre 2015. | © AFP / FATIH AKTAS / ANADOLU AGENCY
Un Soukhoï Su-24 russe s’écrase à la frontière turco-syrienne, le 24 novembre 2015. | © AFP / FATIH AKTAS / ANADOLU AGENCY

Moscou a confirmé qu’un Soukhoï Su-24 a été détruit mardi, mais assure que l’appareil se trouvait dans l’espace aérien syrien.

L’aviation turque a abattu, mardi 24 novembre, un bombardier russe, près de sa frontière avec la Syrie. Ce Soukhoï Su-24 a “été abattu conformément aux règles d’engagement après avoir violé l’espace aérien turc malgré les avertissements”,assure Ankara.

De son côté, Moscou affirme que l’avion “se trouvait exclusivement dans l’espace aérien syrien”. Il s’agit du premier appareil russe abattu depuis le début de l’intervention militaire de Moscou en Syrie, entamée le 30 septembre à la demande du régime de Damas, dont la Russie est un fidèle allié. Francetv info revient sur ce que l’on sait de cet incident militaire.

Où se trouvait l’appareil ?

Lorsqu’il a été touché par des tirs, le Soukhoï Su-24 se trouvait à 6 000 m d’altitude, précise le ministère russe de la Défense, pour qui “les circonstances de la chute de l’avion sont en train d’être déterminées”.

Deux chaînes turques ont diffusé des images d’un appareil militaire en feu dans le ciel, s’écrasant dans les montagnes proches de la frontière avec la Syrie, en face de la province de Hatay.

CNN Turquie (en anglais) a reproduit la trace radar communiquée par l’armée turque de l’avion russe. Cette image entend prouver qu’il survolait bien le territoire turc.

Que sont devenus les pilotes ?

“Le sort des pilotes reste à définir. Selon des premières informations, ils ont réussi à s’éjecter”, a précisé le ministère russe de la Défense. L’un des deux militaires aurait été capturé par des rebelles turkmènes en Syrie, selon CNN Turquie (en anglais). Sur les images diffusées par les médias turcs, on peut voir, en effet, voir les pilotes s’éjecter de leur avion en flamme et déclencher leur parachute.

Dans quel contexte intervient l’incident ?

Depuis le début de l’intervention militaire russe, les incidents se sont multipliés entre Ankara et Moscou. Le 3 octobre, des chasseurs turcs avaient intercepté un avion militaire russe engagé en Syrie, qui avait, selon eux, violé leur espace aérien et l’avaient forcé à faire demi-tour. Moscou avait alors mis en cause les “mauvaises conditions météo” pour justifier cette incursion. L’armée turque avait également abattu, le 16 octobre, un drone de fabrication russe, qui était entré dans le ciel turc.

La tension entre les deux pays s’est encore accrue ces derniers jours, après une série de bombardements russes qui ont, selon Ankara, visé des villages de la minorité turcophone de Syrie. La Turquie a convoqué, vendredi, l’ambassadeur russe pour le mettre en garde contre les “sérieuses conséquences” de cette opération.

Quelles seront les conséquences de cette affaire ?

Le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, s’est entretenu tout de suite après les faits avec son chef d’état-major et son ministre des Affaires étrangères. Il a aussi décidé de saisir l’Otan – coalition militaire de l’Atlantique nord à laquelle appartient également la France – et l’ONU.

De son côté, la Russie a fait savoir qu’il s’agissait “d’un incident très sérieux”, même si le Kremlin estime qu’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions de cette affaire, rapporte CNN Turquie.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, est attendu mercredi à Ankara pour rencontrer les responsables turcs. “Il n’y a pas de changement au programme”, a assuré à l’AFP le ministère turc des Affaires étrangères après l’incident. La Russie, qui soutient le Président syrien Bachar Al-Assad, est en total désaccord sur le dossier syrien avec la Turquie, qui appuie plusieurs groupes rebelles hostiles au pouvoir en place.

Par © Francetv info avec © AFP

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Guerre en Syrie : ce que l’on sait de l’avion militaire russe abattu par la Turquie"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Marche Ou Crève

la turquie devrait être écartée de l’UE

wpDiscuz