Cameroun : L’artiste Kotto Bass réhabilité à travers une fondation

L’artiste Kotto Bass réhabilité à travers une fondation | Archives/R
L’artiste Kotto Bass réhabilité à travers une fondation | Archives/R

Celle-ci a pour ambition de voler au secours des enfants handicapées et nécessiteux.

Baptisée « La case de tonton vieux », cette fondation à but humanitaire est une initiative de Danielle Eyango, la nièce de l’artiste musicien de renom Kotto Bass décédé le 20 novembre 1996. Ladite fondation se propose de venir en aide aux enfants handicapés afin de permettre à ces derniers d’avoir les mêmes chances d’insertion sociale que les enfants valides. Pour y parvenir, ses promoteurs ne manquent pas d’affirmer leur volonté d’inciter les organismes internationaux et les pouvoirs publics à s’investir davantage dans la prise en charge de cette frange de la population, qui généralement ne bénéficie pas de l’attention de la société. Il est aussi question à travers la création de « la case de tonton vieux », de pérenniser l’œuvre et les idéaux de l’artiste Nyamsi Kotto Auger Théodore, plus connu sous le pseudonyme artistique de Kotto Bass. Danielle Eyango, la promotrice de cette fondation indique d’ailleurs que celle-ci a pour ambition de soigner les personnes handicapées vulnérables, toute chose qui participe de la réalisation des œuvres chères à Kotto Bass, « qui ne voulait pas voir les personnes handicapées mendier », souligne cette dernière. Au-delà de l’assistance humanitaire, les jeunes qui seront pris en charge par cette fondation vont bénéficier d’une formation et d’un encadrement dans le domaine de la culture et des arts. Les responsables de la fondation dédiée à l’artiste Kotto Bass, font ainsi savoir que des enfants handicapés et ceux valides âgés de 0 à 12 ans recevront les rudiments dans différents domaines des arts. Il s’agit notamment de la peinture, de la sculpture, de la vannerie entre autre. Et pour transmettre aux enfants les connaissances nécessaires, ces responsables indiquent que ces derniers vont bénéficier de l’expertise de certains artistes de renoms, a-t-on appris. Confronté à des difficultés à trouver un local, les responsables de la fondation « la case de tonton vieux », tendent la main aux âmes de bonne volonté pour doter cette fondation naissante d’une infrastructure devant accueillir les enfants handicapés. Dans cette dynamique de recherche de financement, les promoteurs de cette fondation ont pris pour prétexte, la commémoration ce 20 novembre 2015, du 19ème anniversaire du décès de l’artiste Kotto Bass, pour organiser une cérémonie de lever de fonds, dans le but de doter la fondation de moyens financiers et matériels pour mener à bien ses activités.

© CAMERPOST par Joyce Nzoukou (Stagaire)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz