Ouganda – Election présidentielle : Yoweri Museveni promet de reconnaitre sa défaite s’il perdait

Yoweri Museveni promet de reconnaitre sa défaite s’il perdait | DR
Yoweri Museveni promet de reconnaitre sa défaite s’il perdait | DR

Le Président Yoweri Museveni a promis de reconnaitre sa défaite et de renoncer à la présidence s’il perdait l’élection de l’année prochaine.

Museveni, âgé de 70 ans et qui cherche à briguer un cinquième mandat, a déclaré aux journalistes jeudi à Kampala, qu’il n’avait aucune intention de conserver le pouvoir si le peuple ougandais ne lui faisait plus confiance à travers un vote sanction.

“Si je perds les élections, je n’aurai aucune raison de prolonger mon séjour au pouvoir. J’ai encore ma profession d’éleveur de bétail”, a déclaré Museveni, à la tête du pays depuis 1986, après avoir mené une longue guérilla qui a finalement eu raison de feu Milton Obote.

Le président ougandais, considéré comme le chouchou des pays occidentaux, notamment les Etats-Unis et le Royaume Uni, l’ancienne puissance coloniale a laissé entendre qu’il quitterait le pouvoir à l’âge de 75 ans.

Il a déclaré qu’à cet âge ce serait inconstitutionnel pour lui de continuer à diriger le pays conformément à la constitution qui fixe à 75 ans, l’âge des postulants dans la fonction publique en Ouganda

“Je ne suis pas avide de pouvoir, je suis plutôt avide de mission, je crois que j’ai comme mission de transformer économiquement la vie des citoyens ordinaires de l’Ouganda”, a-t-il ajouté.

Museveni fera face à une rude concurrence dans la course à la présidentielle de 2016, ses principaux rivaux étant son ancien allié et Premier ministre Amama Mbabazi ainsi que le principal candidat de l’opposition, le colonel à la retraite Kiiza Besigye.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz