15e Sommet OIF: hommage de politiciens sénégalais aux présidents Diouf et Sall – 30/11/2014

Hommage de politiciens sénégalais aux présidents Diouf et Sall lors du 15e Sommet de l'OIF. © SENEGO
Hommage de politiciens sénégalais aux présidents Diouf et Sall lors du 15e Sommet de l’OIF. © SENEGO

Des hommes politiques sénégalais membres de la mouvance présidentielle, Benno Bokk Yakaar,(union en wolof) ont profité de l’ouverture, samedi à Dakar, du 15-ème Sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie pour rendre un hommage unanime aux présidents Abdou Diouf et Macky Sall.

“Ce sommet, il faut l’admettre, est celui du président Macky Sall, appuyé par le Secretaire general de l’Oif, Abdou Diouf. C’est vraiment exceptionnel cette rencontre. Il faut féliciter le chef de l’Etat, Macky Sall, d’autant plus qu’il a baptisé ce centre de conférences au nom d’Abdou Diouf”, a dit d’emblée Abdoulaye Wilane, porte-parole du Parti socialiste.

Comme bon nombre de ses camarades de parti et d’autres formations politiques, il a participé à l’ouverture officielle du 15e sommet de la francophonie sous le thème: “Femmes et jeunes en francophonie: vecteurs de paix, acteurs de développement”.

Selon Wilane, la réussite de l’organisation du sommet montre que Macky Sall est un Africain soucieux du travail bien fait. “C’est pourquoi, il faut le soutenir”, a-t-il souligné.

“Désormais, il faut taire les querelles partisanes et inutiles et se mettre au travail. Ce sommet est une belle réussite du Sénégal”, a dit pour sa part le député, Me El Hadj Diouf.

“Dieu merci de nous avoir donné un homme aussi talentueux et compétent qu’Abdou Diouf. Ce sommet montre la grandeur de notre pays”, a renchéri Mbaye Ndiaye, ancien ministre de l’Intérieur et aujourd’hui conseiller du chef de l’état.

Le coût du Centre international de conférences de Diamniadio (une soixantaine de millions) qui accueille le sommet a été jugé excessif par l’opposition sénégalaise, notamment le Parti démocratique sénégalais et ses alliés. Son leader, Me Wade a décliné l’invitation du président Sall à l’ouverture du sommet.

Les avocats de son fils Karim, en prison pour enrichissement illicite, ont adressé une lettre ouverte au Sg de la Francophonie et aux chefs d’Etat membres pour dénoncer la Cour de répression de l’enrichissement illicite devant laquelle est traduit leur client.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz